Votre chat pourtant si câlin se met subitement à vous donner de violents coups de pattes ? Lui qui a un caractère si doux habituellement est soudainement sujet aux excès de violence ? Peut-être souffre-t-il de ce qu’on appelle le syndrome du tigre. Cette pathologie assez impressionnante se soigne facilement, rassurez-vous, pour peu que vous l’ayez identifié.

Comment reconnaître le syndrome du tigre chez le chat ? Quelles solutions pour le soigner ? Voici nos explications.

Reconnaître le syndrome du tigre chez le chat

solutions syndrome du tigre chez le chat

Le syndrome du tigre chez le chat apparaît soudainement chez un animal qui est habituellement câlin et docile envers son maître.

Son comportement affectueux passe de la tendresse à l’agressivité en quelques secondes. Comme si l’instinct primaire animal s’était soudainement réveillé, le chat est en proie à mordre, à griffer et à attaquer. Ce comportement peut tout d’abord décontenancer le maître qui ne reconnaît plus son animal. Avant qu’il ne devienne dangereux, il faut donc rapidement identifier ce syndrome pour le comprendre et le traiter.  En effet, un chat qui souffre du syndrome du tigre représente un danger pour lui-même et les personnes qui l’entourent. Il s’attaque aux personnes mais aussi au mobilier.

D’où vient cette pathologie ? Quelles en sont les causes ?

causes syndrome du tigre chez le chat

Il existe plusieurs causes possibles à l’apparition du syndrome du tigre, mais la principale cause est directement liée à l’alimentation.

Une alimentation inadaptée peut rendre un chat agressif au quotidien. En cause, une grande frustration liée à la manière dont il est alimenté.

Si en plus, votre animal manque d’activité, le trouble est accentué. La frustration quotidienne est ainsi exprimée sous forme d’agressivité. N’oublions pas que le chat dispose naturellement d’un instinct de chasse ancré dans sa personnalité. Si cet instinct est généralement exprimé sous la forme de jeux pour libérer les tensions, il peut se retourner contre le maître avec le syndrome du tigre. Pour peu qu’il s’agisse d’un chat qui n’est pas habitué à la vie domestique ou d’un un chat qui n’est pas sevré et l’agressivité sera encore plus marquée.

D’autre part, les chats ont besoin de leur tranquillité. En cas de stress, de peur ou de violence envers eux, ils sont perturbés, tout comme nous. Lorsqu’ils vont chez le vétérinaire ou si vous les embêtez, ils peuvent souffrir d’anxiété et exprimer leur mécontentement par la violence.

Enfin, lorsque le chat joue, il a naturellement tendance à mordiller et à être excité. Il faut faire attention à ce que votre animal ne soit pas frustré dans sa manière de jouer afin de ne pas l’amener à dévier vers le syndrome du tigre.

Les solutions pour aider son chat

solutions syndrome du tigre chez le chat

Bien que la situation puisse impressionner, il est facile d’inverser ce comportement agressif chez l’animal.

L’huile de CBD

L’huile de CBD est bien connue pour calmer les angoisses de nos petites boules de poils. C’est une solution naturelle parfaite pour traiter le syndrome du tigre du chat. Avec ses propriétés apaisantes et calmantes, l’huile de CBD soulage les troubles du comportement chez l’animal. Cette dernière est sans danger pour le chat et se donne facilement par voie sublinguale. Pensez à donner le meilleur à votre animal, comme des huiles biologiques ou encore de fabrication française comme l’huile cbd sur le chanvrier francais notamment.

L’alimentation

L’alimentation étant un point fondamental à améliorer, commencez tout d’abord par proposer de nouveaux repas de qualité avec de nouvelles saveurs à votre chat. Il faut absolument choisir des repas équilibrés. Mettez-lui sa gamelle à disposition pour éviter la frustration et laissez-le apprendre à se réguler. Au besoin, donnez-lui des compléments alimentaires et des vitamines conseillés par le vétérinaire pour combler les carences.

Être à l’écoute de ses besoins

Au quotidien, prêtez attention aux besoins de votre animal. Prenez le temps de jouer avec lui quand il en a envie et laissez tranquille lorsqu’il veut se reposer. Peu à peu, les choses devraient rentrer dans l’ordre et vous retrouverez votre petit félin câlin tel que vous le connaissez.

Si vous ne constatez pas d’améliorations après avoir mis en application ces conseils, emmenez-le consulter votre vétérinaire pour vous faire aider. 

Previous articleComment construire un chenil pour chien agréable et sécurisé ? 
Next articleChiens de race : ont-ils vraiment une santé plus fragile que les autres ?