Au fil des années, un animal de compagnie finit par devenir un membre important de la famille. Cependant, comme tous les êtres vivants, votre animal de compagnie mourra un jour. Cette étape sera sans doute difficile pour vous. Pour gérer au mieux le choc émotionnel lié à cette perte, vous devez vous préparer au mieux pour l’accepter et traverser cette étape difficile.

Comprenez que la mort de votre animal est un processus naturel

Les animaux ont une espérance de vie relativement plus courte que les humains. Il est donc tout à fait naturel qu’après de longues années passées à vos côtés, votre animal de compagnie présente des signes de vieillesse. S’il s’agit d’un chien, il aura tendance à être moins joueur, à préférer le calme et le repos tandis que le chat peut prendre du poids. À ces signes peuvent s’ajouter divers problèmes de santé. Quel que soit le signe, vous devrez faire appel à un vétérinaire pour faire le constat et vous orienter sur la meilleure attitude à adopter.

Même si la simple idée de perdre votre animal de compagnie ou encore de devoir penser à l’incinération d’un chien peut être quelque peu insupportable, il est important de savoir que le moment viendra où vos chemins devront se séparer. Il s’agit là d’un processus normal de la vie auquel vous devez être préparé, d’un point de vue organisationnel, matériel et psychologique.

Prenez des dispositions pour la dernière demeure de votre animal avant sa mort

femme qui embrasse son chien

Si vous avez décidé de faire euthanasier votre animal de compagnie, il faudra penser à quoi faire de la dépouille. Certains maîtres préfèrent enterrer leur animal dans une tombe pour pouvoir ainsi s’y recueillir à certaines occasions. Il semblerait également que cette option favorise le processus de deuil. Par ailleurs, en France, l’enterrement d’un animal à domicile est interdit, il existe des cimetières pour animaux. Il faudra tout de même vous renseigner auprès du vétérinaire sur les conditions liées notamment au poids de l’animal avant d’opter pour cette solution.

Néanmoins, vous pouvez également opter pour l’incinération du corps de votre animal de compagnie. Il s’agit par ailleurs de la solution la plus simple et la plus pratique qui soit. Il faudra contacter un crématorium pour animaux avant le jour J. Il est également possible de laisser la dépouille dans la clinique vétérinaire où l’euthanasie a été faite. Dans ce cas, votre vétérinaire pourra aisément s’occuper du reste de la procédure, vous laissant le temps de faire votre deuil.

Discutez avec votre vétérinaire de l’option de l’euthanasie pour votre animal de compagnie

Une fois que votre animal de compagnie présente des signes de vieillesse ou autres, la question qui se pose est celle du meilleur moyen de l’aider à rejoindre l’au-delà. L’option la plus répandue dans ce cas est celle de l’euthanasie. Néanmoins, il ne s’agit pas d’une décision à prendre à la légère. Nous vous recommandons de discuter avec votre vétérinaire. En effet, euthanasier votre animal de compagnie doit se faire dans les bonnes dispositions, mais surtout, au bon moment.

Un professionnel sera plus à même de vous orienter en fonction de l’état de santé de l’animal. Plusieurs options médicales peuvent être envisagées dans le but de soulager l’animal de ses douleurs avant de se diriger vers l’euthanasie. Cette pratique peut se faire à la clinique ou encore dans un environnement familier comme votre domicile.

Faites vos adieux à votre animal de compagnie de la manière qui vous semble la plus appropriée

Un animal de compagnie en fin de vie a plus que jamais besoin de vous. Il est important de profiter au maximum des derniers instants que vous allez passer ensemble tout en prenant bien soin de lui. Pour cela, rien de mieux que de créer de précieux souvenirs ensemble. Emmenez-le dans les endroits qu’il préfère et jouez avec lui aussi souvent que possible. Il est aussi possible que votre animal préfère se reposer ou dormir en fonction de certains problèmes de santé ou de la nature du traitement qui lui est administré. Dans ce cas, vous pouvez alors passer des moments calmes et agréables en sa compagnie. Il s’agit principalement d’offrir à l’animal des instants de bonheur autant que possible.

Une fois que l’animal est décédé, vous devez surtout prendre votre temps afin d’évacuer votre douleur. Vous pouvez demander à rester quelque temps avec la dépouille comme on le fait souvent quand il s’agit d’un être cher. Vous pourrez vous recueillir pendant un bon moment pour l’accompagner dans l’autre monde.

Previous articleHarpagophytum pour le chien : bienfaits et comment l’utiliser