L’alimentation d’un chien contribue à sa santé et à son bien-être. À condition qu’elle soit de qualité, variée et équilibrée. Dans le souci de veiller à satisfaire aux besoins de son animal, comme tout maître en a le devoir, une alimentation fraîche et naturelle est recherchée. Les repas fait maison pour les canins gagnent du terrain face aux croquettes et pâtées pour chien industrielles. On parle de ration ménagère pour chien. De quoi s’agit-il exactement ? Quels en sont les bienfaits pour son chien ? Comment la mettre en place ? Le point sur la ration ménagère pour chien.

Qu’est-ce que la ration ménagère pour chien ?

ration ménagère chien

La ration ménagère consiste à préparer un repas complet pour son chien. Cette méthode d’alimentation pour chien peut remplacer totalement les croquettes ou la pâtée, ou être proposée en alternance.

Ce repas canin est fait maison et tient compte des besoins alimentaires de l’animal, voire de ses préférences. Il peut être donné en une ou plusieurs fois au cours de la journée.

La ration ménagère pour les chiens sont préparés minute, à l’aide de produits naturels et frais.

Ration ménagère : ses bénéfices pour le chien

L’alimentation ménagère séduit par les bénéfices qu’elle procure au chien.

L’alimentation peut s’adapter aux goûts du chien et rendre les repas moins monotones. Aussi, cette méthode permet de s’adapter plus facilement en cas de régime alimentaire spécifique lié à la santé ou à des allergies.

D’une manière générale, on note que les produits frais sont plus faciles à digérer. La qualité et la fraîcheur des aliments sont contrôlés par le propriétaire de l’animal. Notamment, il n’y a pas de colorants, d’arômes artificiels, de conservateurs ni aucun ingrédient controversé. Attention toutefois aux aliments interdits pour le chien, avant de vous lancer dans une recette !

Préparer la ration ménagère de son chien : la gamelle type

ration ménagère chien

Le repas proposé à son chien doit couvrir l’intégralité de ses besoins nutritionnels. La ration ménagère est donc un mélange savamment dosé pour réunir ses apports nutritionnels indispensables. La gamelle type se décline en fonction des différentes variétés proposées pour chaque groupe alimentaire. Cela permet de varier les saveurs et d’équilibrer les repas. Les proportions à donner pour chacun de ces groupes d’aliments dépendent de l’animal.

Le besoin énergétique

L’alimentation quotidienne doit couvrir 95 % à 140 % du besoin énergétique quotidien du chien.

Celui-ci dépend du poids de forme du chien et de son activité physique quotidienne. Il peut varier selon qu’il soit stérilisé ou non et en fonction de son état de santé. Le vétérinaire peut confirmer cette donnée indispensable pour réussir le passage à la ration ménagère.

Les protéines, pour un tiers

Si les œufs sont une alternative, les protéines sont principalement apportées par de la viande ou du poisson. Les chiens en raffolent. Sauf contre-indications vétérinaires, tous les morceaux et toutes les variétés sont autorisées. La viande peut être donnée cuite ou crue (on parle alors de BARF) ; le poisson sera cuit.

Calculer le Ratio Protido Calorique (RPC)

ration ménagère chien

Pour une ration ménagère équilibrée, il convient en premier lieu de définir le Ratio Protido Calorique, dit RPC. Il aide à calculer la quantité de viande ou de poisson à donner.

Une grille est toutefois définie : pour un chien de moins de 10 kg, le RPC est de 55 g/1000 Kcal de protéines ; ramené à 69 g/1000 Kcal en cas de sédentarité et/ou de stérilisation. Le RPC passe à 60 g/1000 Kcal pour un chien entre 10 kg et 25 kg, et à 65 g/1000 Kcal au-delà.

Une fois le besoin énergétique déterminé, autrement dit le nombre de calories nécessaires par jour, le contenu de la gamelle peut être préparé en conséquence.

Il s’agit de rapporter la teneur en protéines de la viande ou du poisson choisi, donnée pour 100 g, aux besoins du chien.

Les calories peuvent aussi être calculées grâce aux indications du boucher ou du poissonnier, ou des grilles d’équivalence.

Les légumes, pour un tiers

Une belle part de légumes vient s’ajouter, pour un tiers de la gamelle environ. Ils doivent être bien cuits pour être digestes. La plupart des légumes sont autorisés. Certains sont à limiter, comme les légumineuses et ceux que le chien tolère mal. L’avocat est à proscrire.

Les légumes cuits donnés à son chien aident au transit et apportent des vitamines.

Le calcul exact de la quantité à donner passe par la formule suivante : ((Besoin énergétique x 0,1) x 100) / 15.

La formule est différente pour des courgettes : ((Besoin énergétique x 0,1) x100) / 30.

Les féculents, pour un tiers

Une part de féculent est à inclure dans la ration ménagère. Notamment, une dose de riz ou de pâtes. Les féculents doivent être servis très cuits, voire bouillis.

À noter que les pommes de terre sont autorisées, sauf les pommes de terre vertes. Ces dernières peuvent engendrer de graves intoxications.

Le calcul suit la formule suivante : (Besoin énergétique – les calories apportées par la viande ou le poisson – (quantité d’huile en g x 9) – (légumes x 0,3 (ou x 0,15 si courgettes)) / 1,1.

De l’huile

Une cuillerée d’huile vient mouiller la ration ménagère. Elle constitue un apport en acides gras, notamment les oméga 3 et 6. L’huile de colza couvre parfaitement bien les besoins. L’huile de poisson peut aussi être proposée.

Pour l’huile, la formule est la suivante : (Besoin énergétique x 0,1) x 100) / 900.

Un complément alimentaire

Le chien a des besoins spécifiques qu’il est difficile de couvrir par le seul repas, aussi varié et équilibré soit-il. C’est pourquoi il est indispensable d’ajouter à la ration ménagère un complément alimentaire en vitamines et minéraux. Il est préférable de prendre conseil auprès du vétérinaire pour déterminer le complément idéal et la quantité par prise.

L’alimentation d’un chien a de lourdes répercussions sur sa santé et son bien-être. Comme les humains, les chiens ont des préférences alimentaires. La ration ménagère pour chien est une solution pour répondre à ce besoin primaire tout en faisant plaisir à son animal de compagnie.