L’obésité chez le chat est une pathologie qui devient très courante. Il est important de déceler assez rapidement l’obésité d’un chat, afin de pouvoir lui offrir une alimentation adaptée, ainsi que des activités plus fréquentes. Sans cela, l’obésité chez le chat peut devenir un réel danger, entraînant des problèmes de santé et de motricité, en plus de son apparence “boulotte”. Pour réagir, il convient de détecter l’obésité chez le chat et d’apprendre à la traiter, ce qui passe nécessairement par la compréhension de ses causes et de ses conséquences.

Comment savoir si mon chat est obèse ?

Les chats ne font pas tous le même poids selon les races et les morphologies. Il est important, pourtant, de détecter un surpoids ou un début d’obésité chez votre chat. Il n’y a pas qu’une apparence ronde qui indique une possible obésité chez le chat, d’autres signes doivent alerter.

Pratiquer la palpation

Pour être sûr qu’un chat est vraiment en surpoids, il faut lui faire une petite palpation des côtes et de la colonne vertébrale : si vous sentez ses côtes sans avoir besoin d’appuyer, votre chat n’est pas en surcharge pondérale ; a contrario, si vous ne sentez ni sa colonne vertébrale ni ses côtes, et que vous ne distinguez plus ses hanches de son ventre (son thorax), votre chat est très probablement obèse.

Autres signes d’obésité chez le chat

En plus de la palpation, si votre chat éprouve des difficultés à laver certains endroits de son corps, à sauter sur les meubles ou s’il s’essouffle rapidement… c’est un chat en surpoids.

un chat est considéré comme obèse quand son poids dépasse 30 à 40 % le poids idéal de sa race.

Aider mon chat à perdre du poids

Mieux comprendre les causes de l’obésité chez le chat

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de l’obésité chez le chat. Il est nécessaire de comprendre ces causes afin de pouvoir aider votre animal à retrouver une silhouette plus agréable et pour qu’il recouvre une meilleure santé. Mais, pourquoi mon chat est devenu obèse ?

  • Une alimentation inadaptée : première cause, l’alimentation est le facteur déclenchant de l’obésité animale. Soit l’alimentation est déséquilibrée (trop riche, trop fréquente, friandises, restes des repas) soit elle est de mauvaise qualité (l’alimentation peu chère est souvent de mauvaise qualité et entraîne un surpoids chez le chat avec les années). Nous verrons plus loin dans l’article, en quoi des croquettes premium et une alimentation de qualité peuvent aider le chat à perdre du poids.
  • Un manque d’activité : deuxième facteur répandu de l’obésité chez les chats, le manque d’activité est un fléau pour les chats d’intérieur. Un chat en appartement à tendance à se sédentariser et à ne plus se dépenser, ce qui entraîne très fréquemment un surpoids.
  • La stérilisation : peut être une raison à l’obésité (ou au surpoids) de votre chat, puisque le chat stérilisé éprouve moins la sensation de satiété (il a plus souvent faim qu’un chat non stérilisé). L’alimentation d’un chat stérilisé doit être surveillée et contrôlée.
  • Le stress : le chat est un animal souvent stressé et le stress favorise la prise de poids, comme chez l’homme.
  • Une prédisposition raciale : certaines races sont plus prédisposées au surpoids que d’autres (les Chartreux ou les Persans par exemple). Il est donc important de surveiller leur alimentation et leurs dépenses d’énergie.

obesité du chat

Des croquettes premium et une alimentation adaptée

Puisque l’alimentation est la première cause d’obésité chez le chat, l’impasse ne doit pas être faite sur le régime alimentaire de votre chat. Si vous avez déterminé que l’obésité de votre chat provenait essentiellement de son alimentation, prévoyez un régime adapté : des croquettes premium, équilibrées, diététiques et spécialement adaptées à un chat d’intérieur ou déjà en surpoids. Ces croquettes pour chats de qualité seront alors moins riches, en plus d’être prévues pour les chats stérilisés qui ont tendance à stocker et à grossir. C’est l’étape la plus importante pour aider votre matou (ou minette) à perdre un peu de poids. N’hésitez pas à fractionner son repas en plusieurs fois (au moins 4 ou 5 fois par jour, jusqu’à 16 fois !), les chats sont faits pour manger de nombreuses fois par jour, 2 fois, c’est trop peu : le chat aura alors tendance à réclamer par peur de manquer et à avoir faim.

Augmenter son activité

Deuxième moyen efficace pour aider un chat à retrouver une meilleure santé : lui prévoir de l’activité en plus ! Des jouets peuvent faire l’affaire si votre chat joue seul. Si votre gros pépère n’a plus l’habitude de jouer, il faudra lui donner envie de se dépenser. Plusieurs types de jouets sont destinés aux félins paresseux, pour les stimuler, comme les cannes à pêche pour chats. Trouvez la technique qui l’oblige à se dépenser un peu et essayez de le faire jouer tous les jours, si possible.

obesité du chat

Quelles conséquences pour mon chat ? Les risques et les dangers

Pourquoi prendre autant de précautions ? La raison première n’est pas l’apparence trop rondelette de votre chat, mais sa santé. L’obésité, comme chez les humains, entraîne beaucoup de conséquences plus ou moins dangereuses pour la santé. Les risques encourus par un chat obèse sont : problèmes d’agilité et pour se laver, arthrose et fragilisations musculosquelettique, diabète (sucré), troubles urinaires, cardiovasculaires et cardiorespiratoires, hypertension, troubles cutanés, et possible réduction de l’espérance de vie…

On comprend pourquoi il est très important de surveiller le poids de son chat, puisque les risques pour un chat obèse peuvent être handicapants et graves. Pour éviter toute situation dangereuse, il est conseillé de déterminer les causes qui ont amenée l’obésité (ou le surpoids), ce qui permet ensuite d’aider concrètement l’animal à perdre du poids, pour son plus grand bien. N’oubliez pas que la perte de poids peut être longue et que les résultats surviennent grâce à la patience et la constance. Et contactez votre vétérinaire si vous avez besoin de conseils et d’aide.