Tout comme l’homme, le chien peut aussi souffrir de problèmes articulaires de diverses natures qui s’aggravent souvent avec l’âge : il existe des troubles progressivement invalidants comme l’arthrose ou la dysplasie de la hanche, mais aussi des lésions traumatiques qui touchent des spécimens de tous âges, races, sexes et tailles.

En particulier, l’arthrite est une maladie articulaire très douloureuse pour le chien : elle n’a pas de lien particulier avec l’âge de l’animal, mais c’est une pathologie auto-immune qui, si elle est diagnostiquée et traitée à temps, peut être maîtrisée tant au niveau de la douleur que de la possibilité de mouvement.

Dans cet article, nous approfondissons le sujet de l’arthrite chez le chien, en étudiant ses causes, ses symptômes, son traitement et ses remèdes naturels et en découvrant qu’il faut la distinguer d’une autre pathologie canine présentant des signes similaires, à savoir l’arthrose.

L’arthrite chez le chien : tout ce que vous devez savoir

L’arthrite est une maladie inflammatoire causée par un agent infectieux ou une altération immunologique qui affecte le tissu conjonctif des articulations, causant une douleur chronique au chien. Avec le temps, cela entraîne une usure du cartilage et une déformation des os, ce qui rend vitre chien incapable de bouger.

Il s’agit d’une pathologie auto-immune qui peut se développer chez les chiens à tout âge, y compris chez les chiots : une fois les premiers symptômes détectés, il est important d’emmener immédiatement le chien chez le vétérinaire qui pourra diagnostiquer correctement le problème et prescrire un traitement et des soins adaptés pour garder la maladie sous contrôle.

Pour cette raison, la première chose à faire est de pouvoir reconnaître les signes d’une éventuelle arthrite chez votre chien, énumérés dans le paragraphe suivant. En attendant, il faut préciser que l’arthrose canine présente également des symptômes similaires mais avec quelques différences spécifiques : il s’agit d’une maladie chronique, dégénérative et incurable typique des chiens âgés de races telles que le Maltais, le Bulldog et le Labrador Retriever.

Symptômes de l’arthrite chez le chien

  • Difficulté à marcher et boiterie du chien, même en l’absence de traumatisme.
  • Humeur triste et signes de dépression chez le chien.
  • Refus de l’animal de faire des exercices même légers (jouer, sauter, monter des escaliers).
  • Lorsque le chien est debout, il a tendance à joindre ses pattes arrière (généralement plus à risque) afin de soulager le poids sur ses pattes avant.
  • Démarche lente et difficulté à se lever.
  • Le chien est agité et a de la difficulté à s’asseoir.
  • Tendance du chien à mordre et à se lécher les pattes aux articulations touchées.
  • Douleur aux pattes avec gémissements en cas de contact avec la zone affectée.
  • Le chien a tendance à être agressif et nerveux.
  • Le chien a tendance à prendre du poids même si ses habitudes alimentaires ne changent pas.
  • Aggravation des symptômes pendant les périodes les plus froides de l’année.

chien qui cout avec de l'arthrite

Les causes et les races les plus sensibles

Comme nous l’avons mentionné, l’arthrite est déclenchée par une inflammation des articulations qui a tendance à s’aggraver avec le temps. Certaines causes rendent votre chien plus susceptible à l’arthrite, qui sont essentiellement :

  • les maladies articulaires congénitales et en particulier la dysplasie de la hanche ou du coude,
  • les traumatismes, les dommages et les lacérations des articulations ou des ligaments, comme les luxations,
  • l’obésité chez le chien, qui avec l’âge accélère le processus naturel de dégénérescence des articulations.

De plus, certaines races de chiens sont plus à risque de souffrir d’arthrite en raison de la conformation structurelle particulière de l’animal et de la texture osseuse typique de la race en question : parmi celles-ci, nous soulignons en particulier le Berger Allemand, le Labrador, le Dobermann et le Maltais.

Comment traiter et prévenir l’arthrite chez le chien

Le traitement de l’arthrite canine est essentiellement un traitement pharmacologique et non un traitement visant à réduire la douleur et à prévenir l’aggravation rapide de l’état du chien malade. De plus, il est possible d’aider le chien avec quelques remèdes naturels et en pratiquant quelques astuces en termes d’exercice et de nutrition adéquate.

Médicament contre l’arthrite chez le chien

Le traitement médicamenteux doit toujours être prescrit par votre vétérinaire, qui vous conseillera généralement de donner à votre chien des anti-inflammatoires, généralement disponibles en comprimés, en comprimés à croquer et en flacons. Ils peuvent être accompagnés d’autres médicaments spécifiques pour la santé des articulations, qui sont généralement administrés tous les six mois par le vétérinaire par injection.

Les traitements contre l’arthrite canine

Un chien souffrant d’arthrite peut bénéficier d’un cycle de traitements d’acupuncture vétérinaire spécifique aux chiens ou de séances de physiothérapie avec un spécialiste. La piscine est également une excellente solution : la thérapie par l’eau chaude est de plus en plus utilisée sur les chiens souffrant d’arthrite.

Trucs et astuces

Un chien en surpoids ou, pire encore, souffrant d’obésité, souffre davantage s’il est atteint d’arthrite : il faut donc veiller à ce qu’il retrouve son poids idéal et le conserve. Pour aider votre chien à perdre du poids et à se maintenir en forme, vous devez agir à la fois sur la nutrition et l’exercice.

Le régime doit être prescrit par votre vétérinaire, qui vous aidera également à déterminer le poids idéal que votre chien doit atteindre. L’exercice en cas d’arthrite chez votre chien, par contre, doit être léger ou tout au plus modéré : par exemple, nous recommandons quelques minutes de marche lente par jour qui s’intensifieront graduellement jusqu’à deux marches de 30 minutes par jour.

Les remèdes et traitement nature contre l’arthrite chez le chien

Le chien souffrant d’arthrite devrait augmenter l’apport d’aliments riches en oméga-3 et en vitamine C. Parmi les meilleurs remèdes naturels que nous pouvons utiliser, il y a le vinaigre de pomme (à dissoudre une cuillère à café par jour dans le bol d’eau) et le curcuma (à saupoudrer sur la gelée avec une pincée de poivre noir, ce qui active ses propriétés bénéfiques).