Comme beaucoup de chats pure race, le chat Maine Coon peut être atteint de pathologies liées aux différents croisements réalisés au fil des années. Bien que la plupart d’entre eux soient évitables et traitables, il est important de les comprendre afin de demander les bons documents de santé lors de l’adoption de votre matou. L’éleveur doit pouvoir vous rassurer sur le pedigree et la santé du Maine coon que vous vous apprêtez à adopter avec un certificat vétérinaire à l’appui. Voici tous nos conseils pour prévenir les maladies les plus connues.

Les différentes maladies chez le Maine Coon

Parmi les différentes maladies que l’on peut retrouver chez le chat Maine Coon, les plus connues sont :

La Cardiomyopathie Hypertrophique Féline (CMH)

La CMH est une insuffisance cardiaque qui se détecte facilement grâce à un dépistage génétique. Cette pathologie concerne les chats adultes et est malheureusement assez fréquente chez le Maine Coon. Il sera important de faire suivre le cœur de votre chat par un vétérinaire tout au long de sa vie, afin de vérifier son état de santé.

L’anémie hémolytique

Il s’agit d’une diminution du taux de globules rouges dans le sang.

La dysplasie des hanches

C’est une anomalie de développement de l’articulation de la hanche. Cette malformation provoque le développement d’une maladie articulaire dégénérative et une instabilité articulaire. Les Maine coons y sont particulièrement sujets du fait de leur grande taille.

Le déficit en pyruvate kina (pkdef) et l’atrophie musculaire spinale (SMA)

Sont deux maladies génétiques. Elles peuvent être écartées si l’éleveur a réalisé des tests génétiques. Ils sont d’ailleurs fortement recommandés.

Comment prévenir ses maladies ?

La santé du Maine Coon : conseils pour prévenir les maladies les plus connues

Lors de l’adoption de votre chaton, n’hésitez pas à demander à l’éleveur tous les tests et radios des parents et grands-parents. S’il s’agit d’un éleveur sérieux, il sera en mesure de vous les fournir, sinon, passez votre chemin. Cela vous permettra de connaître les éventuels soucis de santé que pourrait rencontrer votre chat au cours de sa vie. Pensez également à vérifier la consanguinité ! Si le coefficient est trop élevé, cela peut provoquer des problèmes de santé, mais également des troubles du comportement.

Cependant, l’éleveur n’est pas le seul à avoir une responsabilité, vous aussi. Pour prévenir ces maladies, vous pouvez :

Surveillez son alimentation

Que ce soit pour les chats, les chiens ou les humains, l’alimentation joue un rôle important sur la santé. Ainsi, pour garder votre Maine Coon en bonne santé, privilégiez des croquettes de bonne qualité, faibles en blé et en sucre.

Effectuez les rappels de vaccins tous les ans.

En vaccinant votre chat, vous prévenez certaines maladies, notamment :

  • Le coryza ;
  • La panleucopénie (le typhus du chat) ;
  • La leucose.

De plus, si vous comptez voyager avec votre chat, il devra être vacciné contre la rage.

Offrez-lui un environnement sans stress

La santé du Maine Coon : conseils pour prévenir les maladies les plus connues

Le stress chez le Maine Coon peut avoir de graves conséquences sur sa santé. Pour éviter ces problèmes, il va falloir créer un environnement paisible et propice à la détente. Nous le savons tous, nos compagnons félins ont besoin d’un long temps de repos.

Voici quelques conseils pour l’aider à se détendre :

  • Jouez avec lui et faites-lui des câlins (s’il aime ça) ;
  • Apprenez à vos enfants à respecter les temps de repos de votre chat ;
  • Apprenez-leur également les différents signaux d’agacement chez le chat : oreilles en arrières, grognement, queue agitée, feulement, etc. ;
  • Évitez les changements brutaux ;
  • Offrez des cachettes à vos chats pour qu’ils puissent s’isoler.

L’assurance santé pour chat, une bonne idée ?

Il y a également une autre façon de gérer la santé de votre Maine Coon. Cela ne va en rien empêcher les pathologies, mais en optant pour une assurance chat, vous serez peut-être plus rassuré ?

Il existe de nombreuses mutuelles pour animaux, il est impératif de lire les conditions d’adhésion, afin qu’elles répondent parfaitement à vos besoins. La plupart d’entre elles proposent un remboursement entre 50% et 80%, même 100% dans certains cas. Votre reste à charge est relativement bas.

Toutefois, chez certaines assurances il y a des exclusions, notamment la dysplasie de la hanche pour les Maine Coon, alors qu’ils sont sujets. Mais certaines de ces assurances prennent toutes les pathologies en charge. Cependant, il est possible que le montant annuel ou la franchise soient plus élevés.

L’assurance pour un animal n’est pas obligatoire (en savoir plus ici) mais de nombreux propriétaires de chats décident de souscrire à une assurance pour ces diverses raisons :

  • Le système de remboursement est avantageux ;
  • Ils n’hésitent plus à rendre visite à leur vétérinaire en cas de doute
  • En cas d’accidents ou de maladies avec des frais vétérinaires très onéreux, l’assurance prend une bonne partie sa charge (dans la limite du plafond de votre contrat).

Pour terminer cet article, nous vous rappelons qu’un chat est une créature qui demande beaucoup d’attention et de soins. N’adoptez des animaux que si vous en avez les moyens. Ce n’est pas un jouet, mais un engagement à long terme.