Adopter un nouvel animal est toujours un moment rempli de joie… et de préoccupations ! Avant même de voir arriver le nouveau membre de votre foyer, qui se trémousse à quatre pattes et qui bat gaiement de la queue, il est indispensable de prévoir son alimentation et de l’adapter au fur et à mesure de son développement. Vous êtes un peu perdu concernant la nourriture du chiot ? On vous livre nos 7 commandements pour bien nourrir son chiot, pour lui offrir une alimentation équilibrée, saine, et bonne pour sa croissance.

Donner la bonne quantité de nourriture

Les chiots ont des besoins nutritifs spécifiques qui doivent être adaptés à leur âge et à leur race. Donner la bonne ration de nourriture n’est pas une chose facile, surtout lorsqu’on ne connaît pas grand-chose à l’alimentation des chiens. Généralement, les chiots aiment manger et sont plutôt gloutons. Il est donc important de ne pas les gaver et de ne pas toujours répondre à leur gourmandise, au risque de favoriser l’embonpoint. À l’inverse, il ne faut certainement pas priver le chiot de nourriture, pour qu’il ne soit pas en sous-nutrition. N’hésitez pas à vous référer à la quantité prescrite sur l’emballage du produit choisi. Suivant le type d’alimentation, la marque, le poids et l’âge du chien, les doses varient. Pour éviter de donner trop de nourriture d’un coup à votre chiot, vous pouvez fractionner les repas : 4 repas jusqu’à 3 mois, 3 repas jusqu’à 6 mois et 2 repas au-delà de 6 mois.

Trouver le type d’alimentation qui convient à son chiot

Quelles sont les différentes alimentations possibles pour un chiot ? L’alimentation la plus fréquente pour nourrir son chiot reste les croquettes. Les croquettes sont une nourriture industrielle et sèche, disponibles dans toutes les marques pour chiens, et qui se déclinent en croquettes “bas de gamme” (que l’on trouve généralement dans les supermarchés) jusqu’aux croquettes premium et aux croquettes vétérinaires. L’alimentation humide, de type pâtée ou boulette en boîte, est souvent utilisée en complément des croquettes, pour apporter de l’humidité et pour varier les apports nutritionnels. La ration ménagère, quant à elle, est moins fréquente et nécessite de doser quotidiennement les apports nutritifs à apporter à son chien, ce qui est contraignant et chronophage.

chiot qui mange dans sa gamelle

Essayer les croquettes sans céréales

Connaissez-vous les croquettes sans céréales ? Ce type d’alimentation est de plus en plus fréquent dans le marché de la nourriture pour animaux domestiques. Pourquoi choisir des croquettes sans céréales pour son chiot ? C’est une alimentation qui se digère beaucoup plus facilement que les croquettes classiques (fabriquées à base de céréales), ce qui est très utile pour les chiots qui ont des problèmes digestifs, entre autres. Ces croquettes premium sont généralement adaptées à la mâchoire des chiots. Elles lui apportent la quantité de protéines et les autres besoins nutritionnels nécessaires pour bien grandir et pour que son développement soit optimal. Pour améliorer les articulations ou les os du chiot, elles peuvent être enrichies en compléments alimentaires.

Comprendre les besoins du chiot

Pour réussir à bien nourrir son chiot, il est important de comprendre quels sont les besoins de son animal. Un chiot est sevré entre 6 et 8 semaines, à partir de là, vous pouvez le recueillir chez vous. Pour répondre à ses besoins, il est indispensable de choisir une alimentation adaptée à sa race, son poids, son âge et à ses besoins spécifiques (s’il a une maladie ou des carences, par exemple). Si vous choisissez un chiot issu d’un élevage, n’hésitez pas à demander des informations supplémentaires à l’éleveur qui pourra vous orienter vers l’alimentation idéale pour votre chiot. Vous pouvez également demander des conseils à votre vétérinaire.

Connaître les aliments interdits pour les chiens

Certains aliments ne sont pas tolérés par l’organisme des chiots et des chiens adultes, on parle alors de toxicité des aliments. La toxicité peut être plus ou moins grave, allant du simple inconfort digestif, à des hépatites, ou à la mort par intoxication. Il est donc indispensable d’être très vigilant sur les aliments consommés par votre animal ! Quels sont les aliments vraiment toxiques pour les chiens ?

  • Le chocolat
  • Le café
  • L’avocat
  • Le raisin (frais et sec)
  • Les noix de macadamia

D’autres aliments sont toxiques pour le chien et le chiot, mais peuvent tout de même être ingérés en petites quantités sans danger, comme l’oignon et l’ail, le foie séché et l’huile de foie de morue. Faites également attention lorsque vous donnez du lait à votre animal, il peut avoir du mal à le digérer. Ne donnez jamais de pomme de terre crue (ou peu cuite), mais la pomme de terre bien cuite n’est pas dangereuse. Donner des œufs à son animal en petite quantité est possible. Évitez aussi toutes les sucreries et les biscuits sucrés industriels.

Peser son chiot régulièrement

chiot qui se fait perser

Pour vérifier la bonne croissance de votre chiot, il est important de le peser régulièrement. Ainsi, vous pouvez vous assurer qu’il ne prend pas trop de poids (ou qu’il en prend assez) en rapportant son poids à la courbe de croissance de sa race, de son sexe et de son âge. Si vous vous apercevez que votre chiot grossit plus que la normale, il est nécessaire d’ajuster la quantité de nourriture (sans affamer votre chiot), de fractionner les repas et de peser son chiot plus souvent, afin de vérifier les résultats de la petite diète !

Savoir quand passer à l’alimentation pour chien adulte

Selon la race de votre chiot, le passage à l’alimentation pour chien adulte peut varier. En règle générale, le chiot peut commencer à consommer de la nourriture pour chien adulte aux alentours de 12 mois, mais certains chiens (les grands chiens) sont encore considérés comme des chiots jusqu’à 1 an et demi, voire 2 ans. N’hésitez pas à demander l’avis de votre vétérinaire pour savoir quand passer à l’alimentation pour chien adulte.

Quelques commandements sont à respecter pour bien nourrir votre chiot : trouver la bonne quantité de nourriture, choisir un type d’alimentation adapté, connaître les besoins nutritifs du chiot, ainsi que les aliments interdits, peser sa boule de poil régulièrement et passer à l’alimentation pour chien adulte lorsque sa croissance est terminée. Et pourquoi pas, essayer les croquettes sans céréales !

Previous articleComment ne pas perdre son chien ? accessoires et conseils
Next articlePyodermite chez le chien : comment la reconnaitre et la traiter